Baccalauréat

folderDepuis 1995, le baccalauréat général est organisé en séries littéraire (L), économique et sociale (ES) et scientifique (S). Chaque série est conçue autour d’un noyau cohérent de disciplines dominantes dans le cadre d’une formation générale.

Informations académiques

fleche3Informations générales

Consultez toutes les informations académiques sur les épreuves écrites, orales et pratiques du baccalauréat général et technologique de la session en cours sur le site internet du Rectorat de Bordeaux :

fleche3Consultation des copies

La consultation des copies s’effectue dans un délai d’un an après la session :

  • Pour les candidats de terminale : dans le centre de délibération indiqué sur la convocation (pour les langues rares, contactez le bureau du baccalauréat général ou technologique) ;
  • Pour les candidats de première : dans le centre de l’épreuve orale de Français indiqué sur la convocation.

Il convient de prendre contact avec l’établissement scolaire concerné pour connaître les modalités de consultation. En cas de difficulté de déplacement, les documents peuvent être envoyés à l’adresse personnelle du candidat qui doit régler le montant de l’affranchissement ainsi que le prix la photocopie des copies au tarif interministériel en vigueur (0,18 € par photocopie).

fleche3Session de remplacement de septembre

En cas d’absence à la session de juin, liée à un événement indépendant de votre volonté (accident, maladie, hospitalisation…), vous pouvez demander à vous présenter à la session de remplacement.

Les règles sont les suivantes :

  • vous avez subi une partie des épreuves anticipées : vous subissez de nouveau toutes ces épreuves, la ou les notes obtenues à la session normale étant annulée(s) ;
  • vous avez subi une partie des épreuves : vous subissez à la session de remplacement l’ensemble des épreuves, à l’exception des épreuves anticipées ;
  • vous étiez autorisé(e) à subir des épreuves du 2nd groupe : vous subissez seulement ces épreuves ;
  • vous étiez autorisé(e) par dérogation à subir toutes les épreuves la même année : les règles ci-dessus sont applicables ;
  • la session de remplacement ne comporte pas d’épreuves d’EPS, ni d’épreuves facultatives, ni d’épreuves ou parties d’épreuves organisées en cours d’année (oraux de langues vivantes, compétences expérimentales…). Les notes obtenues à la session normale, à l’épreuve d’EPS et aux épreuves en cours d’année, ou éventuellement facultatives, sont reportées et prises en compte lors de la session de remplacement.

Si vous souhaitez vous présenter à cette session :

  • vous devrez confirmer par écrit votre inscription au plus tard à la fin du mois de juin au Rectorat de l’Académie de Bordeaux (Bureau DEC 1, 5 rue Joseph de Carayon Latour – CS 81499, 33060 Bordeaux Cedex).
  • la demande comportant la mention : « session de remplacement » écrite visiblement en rouge, sur l’enveloppe et en début de courrier, doit être motivée, accompagnée obligatoirement des justificatifs nécessaires et comporter lisiblement vos nom, prénom(s), coordonnées, série et spécialité présentées, convocation à la session de juin. Les demandes incomplètes seront rejetées.
  • vous recevrez une nouvelle convocation fin juillet. Si elle ne vous est pas parvenue au début du mois de septembre, vous devrez contacter le service des examens et concours, bureau DEC 1.
  • vous passerez les épreuves dans un lycée de la communauté urbaine de Bordeaux en septembre. Vous vous présenterez à la première épreuve muni(e) de votre livret scolaire (si vous en possédez un) et des documents indiqués sur votre convocation.

Définition des épreuves

Pour le baccalauréat général, les épreuves sont réparties en deux groupes :

  • les épreuves du 1er groupe,
  • les épreuves du 2nd groupe ou “oraux de rattrapage”.

fleche3Épreuves du 1er groupe

Elles comprennent les épreuves passées par anticipation en fin de première, ainsi que les épreuves terminales. Les épreuves anticipées concernent :

  • les épreuves anticipées, écrite et orale, de Français, pour l’ensemble des candidats des séries L, ES et S ;
  • l’épreuve anticipée de sciences (Sciences physiques et chimiques et Sciences de la vie et de la Terre), pour les candidats des séries L et ES ;
  • l’épreuve anticipée de TPE, pour l’ensemble des candidats des séries L, ES et S.

Les notes attribuées à ces épreuves sont provisoires jusqu’à la délibération du jury terminal l’année suivante.

Les autres épreuves du 1er groupe passées en fin de terminale comprennent des épreuves obligatoires, écrites, orales et/ou pratiques selon les séries, et des épreuves facultatives, correspondant à des options facultatives (deux au maximum).

À l’issue des épreuves du 1er groupe,

  • si le candidat a obtenu une moyenne inférieure à 8/20, il est ajourné ;
  • s’il a obtenu une moyenne de 10/20 ou plus, il est déclaré définitivement admis ;
  • s’il a obtenu une moyenne au moins égale à 8/20 et inférieure à 10/20, il est autorisé à se présenter aux épreuves orales du 2nd groupe.

fleche3Épreuves du 2nd groupe ou “oraux de rattrapage”

Le candidat se présente à deux épreuves orales dans deux matières qu’il a choisies parmi celles qui ont fait l’objet d’épreuves écrites au 1er groupe, y compris le Français depuis la session 2002. Seule la meilleure note obtenue par le candidat au 1er ou au 2nd groupe est prise en compte par le jury. Le candidat est reçu s’il obtient, à l’issue de ces oraux, une moyenne de 10/20 ou plus à l’ensemble des épreuves.

Le CFES : un Certificat de fin d’études secondaires est délivré aux candidats ajournés à l’issue des épreuves du 2nd groupe.

fleche3Mentions

Les mentions “assez bien” (AB), “bien” (B) et “très bien” (TB) ne sont attribuées qu’aux candidats obtenant le baccalauréat au 1er groupe d’épreuves, en fonction de la moyenne obtenue. La règle est la suivante :

  • mention AB : moyenne supérieure ou égale à 12 et inférieure à 14 ;
  • mention B : moyenne supérieure ou égale à 14 et inférieure à 16 ;
  • mention TB : moyenne supérieure ou égale à 16.

fleche3Session de remplacement (session de septembre)

Cette session s’adresse aux candidats qui, en cas d’absence justifiée liée à un événement indépendant de leur volonté, n’ont pu subir tout ou partie des épreuves organisées à la session de juin. La règle est la suivante :

  • candidats ayant subi une partie des épreuves anticipées : ils subissent de nouveau toutes ces épreuves, la ou les notes obtenues à la session normale étant annulées ;
  • candidats ayant subi une partie des épreuves : ils subissent l’ensemble des épreuves, à l’exception des épreuves anticipées ;
  • candidats autorisés à subir des épreuves de contrôle : ils subissent seulement ces épreuves ;
  • candidats autorisés par dérogation à subir toutes les épreuves la même année : les règles ci-dessus leur sont applicables.

La session de remplacement ne comporte pas d’épreuves d’Éducation physique et sportive ni d’épreuves facultatives, ni d’épreuves ou parties d’épreuves organisées dans les établissements publics ou privés sous contrat en dehors de la session organisée à la fin de l’année scolaire (compétences expérimentales en Physique-chimie de série S, par exemple).

Les notes obtenues à la session normale, à l’épreuve d’Éducation physique et sportive et, le cas échéant, aux épreuves facultatives sont reportées et prises en compte lors de la session de remplacement.

fleche3Candidats déjà titulaires d’un baccalauréat

À compter de la session 2016 de l’examen, les candidats aux baccalauréats général et technologique, titulaires d’un baccalauréat général, technologique, de technicien ou de l’enseignement du second degré, dans une autre série, et bénéficiant de dispenses d’épreuves, ne peuvent avoir de mention. Les candidats qui obtiennent une dispense prévue par icon-external-ink l’arrêté du 25 mars 2015 ne peuvent pas présenter d’épreuves facultatives.

Les notes obtenues pour l’obtention du baccalauréat dont les candidats sont déjà titulaires ne sont pas prises en compte. La moyenne des notes est calculée en tenant compte uniquement des notes obtenues aux épreuves subies, affectées des coefficients fixés par le règlement d’examen en vigueur.

Au 2nd groupe d’épreuves, les candidats ayant obtenu une dispense choisissent deux épreuves de contrôle parmi celles qu’ils ont subies au 1er groupe d’épreuves.

Organisation des épreuves en série L

flecheÉpreuves anticipées

 
écrit
oral
écrit
oral
Épreuve
Français et littérature
Français et littérature
Sciences
Travaux personnels encadrés
Coefficient
3
2
2
2 ( 1 )
Durée
4 h
20 min
1 h 30
> 10 min ( 2 )

1 Seuls les points supérieurs à la moyenne sont retenus et mutipliés par 2.
2 La durée de l’épreuve est fonction du nombre de candidats par groupe, sur la base de 10 minutes par candidat.

flecheÉpreuves terminales obligatoires

 
écrit
écrit
écrit + oral
écrit + oral
oral
écrit
CCF
CCF
Épreuve
Littérature
Histoire-géographie
Langue vivante 1
Langue vivante 2
Littérature étrangère en langue étrangère
Philosophie
Éducation physique et sportive
Éducation physique et sportive de complément ( 2 )
Coefficient
4
4
4 ou 8 ( 1 )
4 ou 8 ( 1 )
1
7
2
2
Durée
2 h
4 h
3 h + 20 min (ou 30 min)
3 h + 20 min (ou 30 min)
10 min
4 h

1 Lorsque le candidat a choisi cette discipline comme enseignement de spécialité.
2 Épreuve obligatoire pour les candidats ayant suivi l’enseignement d’EPS de complément.

flecheÉpreuves de spécialité (1 au choix du candidat)

 
écrit
écrit
oral
oral
écrit
oral
écrit + prat.
écrit + oral
écrit + oral
écrit + oral
écrit + oral
écrit + oral
écrit + oral
Épreuve
Langues et cultures de l’Antiquité : Latin
ou Langues et cultures de l’Antiquité : Grec ancien
ou Langue vivante 1 ou 2 approfondie ( 1 )
ou Langue vivante 3 étrangère ou régionale
ou Mathématiques
ou Droits et grands enjeux du monde contemporain ( 2 )
ou Arts plastiques ( 2 )
ou Cinéma-audiovisuel
ou Histoire des arts
ou Musique ( 2 )
ou Théâtre
ou Danse ( 2 )
ou Arts du cirque ( 2 )
Coefficient
4
4
(4)
4
4
4
3 + 3
3 + 3
3 + 3
3 + 3
3 + 3
3 + 3
3 + 3
Durée
3 h
3 h
20 min
3 h
20 min
3 h 30 + 30 min
3 h 30 + 30 min
3 h 30 + 30 min
3 h 30 + 30 min
3 h 30 + 30 min
3 h 30 + 30 min
3 h 30 + 30 min

1 Épreuve groupée avec l’épreuve obligatoire lorsque le candidat a choisi la même discipline en spécialité : à l’écrit, la Langue vivante approfondie est intégrée à la LV1 ou à la LV2 et une partie de l’épreuve s’adresse spécifiquement aux candidats en Langue vivante approfondie ; à l’oral, la Langue vivante approfondie se substitue à la LV1 ou à la LV2.
2 Enseignement non préparé au lycée Montesquieu.

flecheÉpreuves facultatives (2 maximum au choix du candidat)

 
écrit ou oral
oral
oral
oral
CCF
oral
oral
Épreuve
Langue vivante 3 étrangère ou régionale ( 1 )
Langue des signes française ( 1 )
Langues et cultures de l’Antiquité : Latin ( 1 )
Langues et cultures de l’Antiquité : Grec ancien ( 1 )
Éducation physique et sportive ( 1 )
Arts ( 1 ) : Arts plastiques ( 2 ) ou Cinéma-audiovisuel ou Danse ( 2 ) ou Histoire des arts ( 2 ) ou Théâtre
ou Musique ( 1 ) ( 2 )
Durée
2 h ou 20 min
20 min
15 min
15 min
30 min
40 min

1 Seuls les points excédant 10 sont retenus et, pour la première ou la seule épreuve facultative à laquelle le candidat choisit de s’inscrire, ces points sont multipliés par 2. Si cette première épreuve concerne le Latin ou le Grec ancien, les points sont multipliés par 3.
2 Enseignement non préparé au lycée Montesquieu.

Organisation des épreuves en série ES

flecheÉpreuves anticipées

 
écrit
oral
écrit
oral
Épreuve
Français
Français
Sciences
Travaux personnels encadrés
Coefficient
2
2
2
2 ( 1 )
Durée
4 h
20 min
1 h 30
> 10 min ( 2 )

1 Seuls les points supérieurs à la moyenne sont retenus et mutipliés par 2.
2 La durée de l’épreuve est fonction du nombre de candidats par groupe, sur la base de 10 minutes par candidat.

flecheÉpreuves terminales obligatoires

 
écrit
écrit
écrit
écrit + oral
écrit + oral
écrit
CCF
CCF
Épreuve
Histoire-géographie
Mathématiques
Sciences économiques et sociales
Langue vivante 1 ( 1 )
Langue vivante 2 ( 2 )
Philosophie
Éducation physique et sportive
Éducation physique et sportive de complément ( 3 )
Coefficient
5
5 ou 7 ( 1 )
7 ou 9 ( 1 )
3
2
4
2
2
Durée
4 h
3 h
4 h ou 5 h ( 1 )
3 h
2 h
4 h

1 Lorsque le candidat a choisi cette discipline comme enseignement de spécialité.
2 L’évaluation orale est effectuée en cours d’année (épreuves de compréhension orale et d’expression orale).
3 Épreuve obligatoire pour les candidats ayant suivi l’enseignement d’EPS de complément.

flecheÉpreuves de spécialité (1 au choix du candidat)

 
écrit
écrit
écrit
Épreuve
Économie approfondie ( 1 )
ou Sciences sociales et politiques ( 1 )
ou Mathématiques ( 1 )
Coefficient
(2)
(2)
(2)
Durée

1 Épreuve groupée avec l’épreuve obligatoire lorsque le candidat a choisi la même discipline en spécialité.

flecheÉpreuves facultatives (2 maximum au choix du candidat)

 
écrit ou oral
oral
oral
oral
CCF
oral
oral
Épreuve
Langue vivante 3 étrangère ou régionale ( 1 )
Langue des signes française ( 1 )
Langues et cultures de l’Antiquité : Latin ( 1 )
Langues et cultures de l’Antiquité : Grec ancien ( 1 )
Éducation physique et sportive ( 1 )
Arts ( 1 ) : Arts plastiques ( 2 ) ou Cinéma-audiovisuel ou Danse ( 2 ) ou Histoire des arts ( 2 ) ou Théâtre
ou Musique ( 1 ) ( 2 )
Durée
2 h ou 20 min
20 min
15 min
15 min
30 min
40 min

1 Seuls les points excédant 10 sont retenus et, pour la première ou la seule épreuve facultative à laquelle le candidat choisit de s’inscrire, ces points sont multipliés par 2. Si cette première épreuve concerne le Latin ou le Grec ancien, les points sont multipliés par 3.
2 Enseignement non préparé au lycée Montesquieu.

Organisation des épreuves en série S

flecheÉpreuves anticipées

 
écrit
oral
oral
Épreuve
Français
Français
Travaux personnels encadrés
Coefficient
2
2
2 ( 1 )
Durée
4 h
20 min
> 10 min ( 2 )

1 Seuls les points supérieurs à la moyenne sont retenus et mutipliés par 2.
2 La durée de l’épreuve est fonction du nombre de candidats par groupe, sur la base de 10 minutes par candidat.

flecheÉpreuves terminales obligatoires

 
écrit
écrit
écrit + prat.
écrit + prat.
écrit + prat.
écrit + oral
écrit + oral
écrit + oral
écrit
CCF
CCF
Épreuve
Histoire-géographie
Mathématiques
Physique-chimie ( 2 )
Sciences de la vie et de la Terre ( 2 )
ou Écologie, agronomie et territoires ( 3 )
ou Sciences de l’ingénieur
Langue vivante 1 ( 4 )
Langue vivante 2 ( 4 )
Philosophie
Éducation physique et sportive
Éducation physique et sportive de complément ( 5 )
Coefficient
3
7 ou 9 ( 1 )
6 ou 8 ( 1 )
6 ou 8 ( 1 )
7 ou 9 ( 1 )
6 ou 8 ( 1 )
3
2
3
2
2
Durée
3 h
4 h
3 h 30 + 1 h
3 h 30 + 1 h
3 h 30 ou 4 h 30
4 h et 20 min
3 h + 20 min
2 h + 20 min
4 h

1 Lorsque le candidat a choisi cette discipline comme enseignement de spécialité.
2 La partie pratique de l’épreuve est réservée aux candidats des établissements scolaires publics et privés sous contrat.
3 Épreuves correspondant à des enseignements assurés dans les établissements relevant du Ministère de l’Agriculture.
4 L’évaluation orale est effectuée en cours d’année (épreuves de compréhension orale et d’expression orale).
5 Épreuve obligatoire pour les candidats ayant suivi l’enseignement de l’EPS de complément.

flecheÉpreuves de spécialité (1 au choix du candidat, facultative pour les candidats ayant choisi les Sciences de l’ingénieur à l’épreuve obligatoire)

 
écrit
écrit
écrit
oral
oral
Épreuve
Mathématiques ( 1 )
ou Physique-chimie ( 1 )
ou Sciences de la vie et de la Terre ( 1 )
ou Informatique et sciences du numérique ( 2 )
ou Écologie, agronomie et territoires ( 3 )
Coefficient
(2)
(2)
(2)
2
2
Durée
20 min
30 min

1 Épreuve groupée avec l’épreuve obligatoire lorsque le candidat a choisi la même discipline en spécialité.
2 L’évaluation orale est effectuée en cours d’année.
3 Épreuves correspondant à des enseignements assurés dans les établissements relevant du Ministère de l’Agriculture.

flecheÉpreuves facultatives (2 maximum au choix du candidat)

 
écrit ou oral
oral
oral
oral
CCF
oral
oral
CCF
CCF
Épreuve
Langue vivante 3 étrangère ou régionale ( 1 )
Langue des signes française ( 1 )
Langues et cultures de l’Antiquité : Latin ( 1 )
Langues et cultures de l’Antiquité : Grec ancien ( 1 )
Éducation physique et sportive ( 1 )
Arts ( 1 ) : Arts plastiques ( 2 ) ou Cinéma-audiovisuel ou Danse ( 2 ) ou Histoire des arts ( 2 ) ou Théâtre
ou Musique ( 1 ) ( 2 )
Hippologie et équitation ( 3 )
Pratiques sociales et culturelles ( 3 )
Durée
2 h ou 20 min
20 min
15 min
15 min
30 min
40 min

1 Seuls les points excédant 10 sont retenus et, pour la première ou la seule épreuve facultative à laquelle le candidat choisit de s’inscrire, ces points sont multipliés par 2. Si cette première épreuve concerne le Latin ou le Grec ancien, les points sont multipliés par 3.
2 Enseignement non préparé au lycée Montesquieu.
3 Épreuves correspondant à des enseignements assurés dans les établissements relevant du Ministère de l’Agriculture.

Conservation des notes et renouvellement de la préparation à l'examen

Le droit au redoublement dans l’établissement d’origine et le droit de conserver les notes égales ou supérieures à 10 sécurisent le parcours des élèves vers la certification et préservent toutes leurs chances quant à la poursuite d’études. En effet, conformément au icon-external-ink décret n°2015-1351 du 26 octobre 2015, à partir de la session 2016, les élèves ayant échoué aux examens des voies générale, technologique et professionnelle (baccalauréat, BT, BTS, CAP) seront autorisés à les préparer à nouveau dans l’établissement dans lequel ils étaient précédemment scolarisés. De plus, la possibilité de bénéficier de la conservation des notes égales ou supérieures à 10, pendant les cinq sessions suivantes, sera étendu aux bacheliers généraux et technologiques.

La conservation des notes au baccalauréat

Les candidats, qu’ils se présentent à l’examen sous statut scolaire ou non-scolaire, ayant échoué à l’examen, pourront, à partir de la session 2016, demander le bénéfice de la conservation des notes égales ou supérieures à 10, pendant les cinq sessions suivantes. Le bénéfice de notes s’effectue, à la demande du candidat, lorsqu’il se présente dans la même série pour chacune des épreuves du premier groupe, qui comprennent les épreuves obligatoires, dont les épreuves anticipées et les épreuves terminales, ainsi que, le cas échéant, les épreuves facultatives. Le candidat bénéficiaire de notes, admis à l’issue des épreuves, peut se voir délivrer une mention.

La possibilité de préparer une nouvelle fois le baccalauréat dans le même lycée

À compter de la rentrée scolaire 2016, les élèves ayant échoué aux examens des voies générale, technologique et professionnelle (baccalauréat, BT, BTS, CAP) seront autorisés à les préparer à nouveau dans l’établissement dans lequel ils étaient précédemment scolarisés. Tout élève ayant échoué à l’examen se voit offrir, à la rentrée scolaire qui suit cet échec, le droit à une nouvelle préparation de cet examen dans l’établissement dont il est issu. Ce droit s’exerce l’année qui suit immédiatement l’échec et une seule fois.

En savoir plus : consultez les icon-external-ink modalités d'application (Bulletin Officiel n°28 du 14 juillet 2016).

Utilisation des calculatrices

CalculatricesPour les examens et concours de l’enseignement scolaire, les dispositions énoncées par la circulaire n°99-186 du 16 novembre 1999 relative à l’utilisation des calculatrices électroniques à compter de la session 2000 sont annulées et remplacées par les dispositions suivantes, applicables à compter du 1er janvier 2018.

Épreuves concernées

L’usage de la calculatrice est interdit aux épreuves des examens et concours de l’enseignement scolaire dans les disciplines suivantes :

  • Arts appliqués ;
  • Arts plastiques ;
  • Cinéma - audiovisuel ;
  • Danse ;
  • Français ;
  • Histoire des arts ;
  • Histoire-géographie ;
  • Langues et cultures de l’Antiquité (Latin et Grec ancien) ;
  • Langues vivantes ;
  • Littérature ;
  • Musique ;
  • Philosophie ;
  • Théâtre.

Dans les autres disciplines, l’usage de la calculatrice est autorisé si le sujet de l’épreuve le prévoit expressément. La page de garde des sujets, pour les disciplines non mentionnées ci-dessus, doit impérativement indiquer si l’usage de la calculatrice est autorisé ou interdit.

Matériel autorisé

Est considéré comme « calculatrice » tout dispositif électronique autonome, dépourvu de toute fonction de communication par voie hertzienne, ayant pour fonction essentielle d’effectuer des calculs mathématiques ou financiers, de réaliser des représentations graphiques, des études statistiques ou tous traitements de données mathématiques par le biais de tableaux ou diagrammes.

Les matériels autorisés sont les suivants :

  • les calculatrices non programmables sans mémoire alphanumérique ;
  • les calculatrices avec mémoire alphanumérique et/ou avec écran graphique qui disposent d’une fonctionnalité « mode examen » répondant aux spécificités suivante :

• la neutralisation temporaire de l’accès à la mémoire de la calculatrice ou l’effacement définitif de cette mémoire ;
• le blocage de toute transmission de données, que ce soit par wifi, Bluetooth ou par tout autre dispositif de communication à distance ;
• la présence d’un signal lumineux clignotant sur la tranche haute de la calculatrice, attestant du passage au « mode examen » ;
• la non réversibilité du « mode examen » durant toute la durée de l’épreuve. La sortie du « mode examen » nécessite une connexion physique, par câble, avec un ordinateur ou une calculatrice (*).

Déroulement des épreuves

CalculatricesLe « mode examen » ne doit être activé par le candidat, pour toute la durée de l’épreuve, que sur instruction du surveillant de salle lorsque le sujet de l’épreuve autorise l’usage de la calculatrice.

Le candidat n’utilise qu’une seule machine sur la table. Toutefois, si celle-ci vient à connaître une défaillance, il peut la remplacer par une autre.

CalculatricesAfin de prévenir les risques de fraude, sont interdits les échanges de machines entre les candidats, la consultation des notices fournies par les constructeurs ainsi que les échanges d’informations par l’intermédiaire des fonctions de transmission des calculatrices. L’utilisation d’une calculatrice non conforme aux caractéristiques techniques mentionnées au point précédent de la présente note donne lieu à la mise en œuvre d’une procédure disciplinaire.

Est interdite l’utilisation de tout module ou extension enfichable ainsi que de tout câble, quelles qu’en soient la longueur et la connectique.

Les chefs de centres d’examen veilleront à ce que les candidats soient convenablement informés des consignes relatives à l’utilisation des calculatrices, qui doivent être strictement respectées.

Les recteurs d’académie et les vice-recteurs veilleront à ce que tous les personnels appelés à participer aux tâches de surveillance des épreuves soient informés de ces dispositions.

(*) Les spécifications techniques sont disponibles auprès de la mission du pilotage des examens de la direction générale de l’enseignement scolaire du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Scroll to top