Option Latin

folderL’enseignement du Latin a fortement évolué ces dernières années, loin des représentations erronées que certains s’en font. Quand, à partir de l’analyse de la langue latine, l’élève saisit le sens et l’originalité d’un texte, il fait l’expérience que rien dans la culture n’existe sans confrontations, oublis, reprises…

Présentation de l'option Latin

Option Latin du lycée Montesquieu - Bordeaux« Au lycée, les principes qui fondent la notion de “culture humaniste” dans le socle commun de connaissances et de compétences ne perdent évidemment rien de leur pertinence : “La culture humaniste permet aux élèves d’acquérir tout à la fois le sens de la continuité et de la rupture, de l’identité et de l’altérité. [...] Elle se fonde sur l’analyse et l’interprétation des textes et œuvres d’époques et de genres différents. Elle repose sur la fréquentation des œuvres littéraires (récits, romans, poèmes, pièces de théâtre) qui contribue à la connaissance des idées et à la découverte de soi. »
— Préambule du programme d’enseignement des langues et cultures de l’Antiquité, Bulletin Officiel de l’Éducation nationale.

À l’entrée en seconde, en tant qu’enseignement d’exploration, le Latin s’adresse à un public de collégiens déjà initiés, désireux de continuer à « explorer » cette culture et à approfondir leurs connaissances ainsi qu’à des débutants, curieux de la découvrir. Il s’adresse à tous les élèves, sans critère de niveau scolaire.

Cet enseignement aide à construire progressivement un ensemble de savoirs, de méthodes et de compétences constitutifs d’une culture générale nécessaire à la réussite des études secondaires et supérieures.

Objectifs

  • Option Latin du lycée Montesquieu - BordeauxApprendre à connaître une culture antique foisonnante, dans tous ses aspects, non seulement linguistiques mais aussi religieux, sociaux, artistiques, scientifiques, etc.
  • Acquérir une meilleure maîtrise de la langue française : enrichissement du lexique, précision grammaticale et syntaxique, correction orthographique.
  • Développer des compétences utiles à toutes les disciplines : mémorisation, habitude et pratique de l’analyse (à travers l’exercice de la traduction), précision de l’expression écrite et orale, exercice de l’esprit critique, etc.
  • Acquérir des repères pour mieux comprendre, par-delà l’étude des racines de notre culture, certains aspects de notre monde contemporain (phénomènes politiques, culturels, religieux).
  • Acquérir des repères utiles pour d’autres disciplines : disposer d’une passerelle vers l’Histoire et le Français (l’étude de la tragédie classique du XVIIe siècle par exemple, au programme de seconde ou l’humanisme, au programme de première L…), vers la philosophie (le stoïcisme et l’épicurisme par exemple), vers l’apprentissage de langues vivantes européennes, mais aussi vers les sciences, la connaissance des étymologies contribuant à mémoriser le vocabulaire scientifique.

En première et terminale, l’enseignement d’exploration devient une option facultative pour toutes les séries et peut constituer un enseignement de spécialité pour la série L.

Contenu des enseignements

Option Latin du lycée Montesquieu - BordeauxLa langue latine est étudiée à partir des textes, de manière progressive et raisonnée, non exhaustive. Les révisions sont régulières et encouragées, le lexique fait l’objet d’un apprentissage systématique. La traduction requiert observation et esprit d’analyse.

Des thèmes d’étude variés et permettant un travail en interdisciplinarité sont abordés : l’homme romain dans ses relations avec son environnement familial ou politique, les grandes figures héroïques de la mythologie ou de l’histoire, le théâtre ou la poésie à Rome, des questions scientifiques (astronomie, médecine) ou philosophiques par exemple.

L’attention se portera aussi, à travers la culture latine, sur d’autres cultures du monde méditerranéen, de manière à comprendre les relations entre ces différentes cultures, grecque, arabe, gallo-romaine.

Si la langue ancienne n’est plus parlée, l’oral peut tout de même s’inviter en cours de latin, à travers une pratique modeste d’un latin du quotidien, de petites mises en scène théâtrales ou de récitations de poèmes, ou encore d’extraits de discours prononcés par des orateurs célèbres !

Option Latin du lycée Montesquieu - BordeauxLes supports sont variés : des textes littéraires mais aussi des œuvres d’art, des emprunts au cinéma, etc.

Si l’exercice de la traduction conserve tout son intérêt, d’autres pratiques pédagogiques sont encouragées : recherche documentaire, individuelle ou collective, comptes-rendus oraux, productions personnelles, visites de lieux ou expositions en relation avec le cours.

Si cet enseignement comporte une dimension intellectuelle évidente, il sollicite aussi l’imaginaire des élèves.

Épreuves du baccalauréat

Épreuve orale facultative, séries L, S et ES

Temps de préparation : 30 minutes
Durée : 15 minutes
Coefficient : 3

Interrogé sur un texte étudié en cours pendant l’année le candidat en traduit un extrait et propose un commentaire. Le dictionnaire latin-français est autorisé.

Épreuve écrite de spécialité, série L

Durée : 3 heures 30 minutes
Coefficient : 4

À partir d’un extrait de l’œuvre au programme proposé en partie avec sa traduction, le candidat répond à des questions puis en traduit un passage. Le dictionnaire latin-français est autorisé.

Poursuite d'études

Option Latin du lycée Montesquieu - BordeauxL’étude d’une langue ancienne contribue à la compréhension de notre monde contemporain, grâce aux repères culturels et intellectuels qu’elle procure. Au-delà du parcours scolaire, il s’agit de se forger une culture humaniste, de contribuer à la réflexion sur les valeurs de notre société, sur les notions de « transmission » et « d'héritage », d’exercer son esprit critique.

Socle de notre culture, le latin constitue une clé pour un élève désireux de s’engager dans des études littéraires.

Élément de base d’une solide culture générale, c’est un atout évident dans la préparation à des cursus particulièrement exigeants, telles les Classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), qu’elles soient littéraires, scientifiques ou économiques ou pour la poursuite d’études dans des domaines aussi variés que le Droit, les Sciences humaines ou sociales, les métiers de la Culture ou de la Communication ou les métiers artistiques.

Scroll to top