Projet d’établissement

folderLe projet d’établissement est l'élément fondateur des orientations pédagogiques et éducatives du lycée. Se basant sur une analyse approfondie d’indicateurs, il fixe pour quatre ans les objectifs à atteindre visant à améliorer la réussite des élèves.

Axes prioritaires

Le projet d’établissement fixe, pour quatre ans, les priorités de notre travail. Fondé, en particulier, sur une analyse du contexte et du degré d’atteinte des objectifs du projet précédent, il définit les objectifs pertinents que nous voulons atteindre pour améliorer la réussite des élèves. Le projet d’établissement 2016-2020 a fait l’objet d’une concertation menée par la communauté éducative en Conseil pédagogique. Afin de fixer les objectifs généraux et opérationnels de ce nouveau projet, le diagnostic partagé a permis de déterminer les priorités et les axes de progrès retenus à partir :

  • des indicateurs du lycée (taux de réussite au baccalauréat, orientation en fin de seconde, etc.),
  • du taux d’absentéisme des élèves,
  • des actions de formation nécessaires,
  • du suivi des équipements du lycée après sa restructuration,
  • de l’articulation des différentes actions culturelles et citoyennes du lycée.

Les axes prioritaires et les objectifs opérationnels correspondants ont été déterminés par le Conseil pédagogique du lycée :

Axe I
Favoriser la réussite de tous les élèves
Objectifs opérationnels
1. Accueil particulier et prise et charge spécifique des élèves en seconde.
2. Lutter contre le décrochage scolaire et l’absentéisme.
3. Développer les parcours d’excellence.
 
Axe II
Valoriser l’attractivité du lycée : image, appartenance, rayonnement
Objectifs opérationnels
1. Augmenter le recrutement en seconde sur notre secteur.
2. Développer le recrutement en conservant l’équilibre de nos filières.
3. Valoriser et développer l’offre de formation.
4. Expliciter les contenus des enseignements d’exploration.
5. Développer l’esprit de corps.
 
Axe III
Développer les ambitions culturelles et civiques
Objectifs opérationnels
1. Renforcer la présence et les actions du CESC.
2. Promouvoir les initiatives et les actions des élèves.
3. Mettre en cohérence les multiples actions culturelles.
4. Regrouper au maximum les voyages et séjours à l’étranger sur une même période.
5. Développer les projets Comenius.
6. Accompagner les enseignements artistiques, de langues vivantes et anciennes, scientifiques, etc.
7. Proposer des approches différentes et innovantes dans chaque discipline.
8. Permettre à l’ensemble des élèves d’accéder aux différentes propositions et expériences culturelles offertes par le lycée.
9. Informer les élèves sur les formations, métiers et parcours professionnels multiples.
10. Permettre aux élèves de devenir des individus créatifs, autonomes, solidaires et ouverts à toutes les cultures.
 

Stratégie de pilotage

Le projet d’établissement du lycée nécessite l’activation ou la création de dispositifs destinés à le mettre en œuvre de façon concrète  :

  • l’élaboration d’un calendrier prévisionnel prenant en compte la cohérence entre les objectifs et les actions à engager,
  • la mise en place d’un comité de suivi et de pilotage en lien avec le Conseil pédagogique,
  • la prévision de temps de régulation pour en construire l’évolution,
  • l’accompagnement des personnels d’éducation par des actions de formation (plan académique, stages d’équipes, etc.).

Suivi et évaluation

fleche3Modalités de régulation et de suivi

  • Le groupe de pilotage continue de se réunir régulièrement (environ 4 fois par an) pour analyser, suivre et éventuellement infléchir les orientations du projet.
  • Parallèlement, les coordonnateurs de discipline sont sollicités pour participer, aux côtés du groupe de pilotage, aux bilans intermédiaires.
  • Les divers représentants élus (élèves, parents...) sont associés systématiquement aux travaux soit directement soit lors des réunions des différentes commissions.

fleche3Les outils internes

  • Le rapport annuel sur le fonctionnement pédagogique se fonde sur ces bilans intermédiaires : descriptifs des actions, reprise et analyse des indicateurs choisis, étude du degré d’atteinte des objectifs annuels et pluriannuels.
  • La tenue, pour chaque action annuelle engagée, d’une fiche faisant apparaître les objectifs, les indicateurs, le descriptif et l’évaluation.
Scroll to top